Faux bois - module 2

DSC_3554.JPGDSC_0135.1.JPG

FAUX BOIS MODULE 2

Le faux bois comme tous les éléments du décor en trompe l’œil (faux marbre, fausse moulure, architecture…) existe depuis l’Antiquité. On observe au XVème siècle un développement du goût pour la mosaïque de bois qui s’articulera parfaitement au jeu de la perspective maîtrisée et au goût de la géométrie. (cf – Urbino, Palais Ducal). Le faux bois fut aussi beaucoup utilisé du XVème au XVIIIème siècle pour constituer les fonds des natures mortes et des vanités. Aujourd’hui le faux bois est surtout utilisé pour transformer des portes ordinaires en composition de faux bois  précieux et pour constituer des lambris d’appuis.

Le faux bois comme le faux marbre peut être traité de façon libre et « enlevé », de façon réaliste. Le faux bois est un élément courant du décor composé. Dans les ensembles peints XIXème réalistes et savants, les portes et les lambris sont traités en faux bois réalistes. Dans le patrimoine plus ancien (ex : Château de Bussy, Rabutin, Bourgogne XVIIème siècle), on trouvera des portes peintes en faux bois de façon plus allusive.

Les bois étudiés dans ces deux stages font partis des essences les plus souvent rencontrées dans le décor peint français.

Deuxième stage : Chêne – Acajou – Bois de rose

Diapo_N_11.1.JPG

 

Dates:
au

Coût: 750.00 €

Fichiers téléchargeables